Connexion

Récupérer mon mot de passe


Aidez-moi à l'examen Exercices littéraires ( Mme Zohra Makach )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aidez-moi à l'examen Exercices littéraires ( Mme Zohra Makach )

Message par flsh agadir le Lun 16 Fév - 1:25




bonjour,

Il y a des étudiants qui trouvent des difficultés à valider les modules de la rédaction, comme celui des exercices littéraires comme chez Mme Zohra Makach  (Professeur à la faculté des lettres et sciences humaines Ibn zohr Agadir, filière des études françaises). je vous propose ici quelques renseignements à appliquer, pour pouvoir au moins obtenir une note moyenne afin de valider le module.
il s'agit d'une dissertation littéraire, et comme tout le monde le sait, il ne reste pas beaucoup de temps pour faire un excellent travail. nous devons faire vite pour mieux exploiter le temps. une chose est indiscutable : ceux qui se sentent incapable de rédiger une dissertation, il leur sera difficile d'avoir une bonne note en se servant de leurs styles. donc la solution est très facile : il faut rassembler le plus important des informations concernant En attendant Godot ou Fin de partie




ça dépend de l'examen. faire un résumé des informations prises, puis les structurer dans une feuille sous des thèmes généraux. vous allez se demander à quoi cela va nous servir ? il faut retenir chaque thème et le comprendre, il s'agit pas d'apprendre par cœur mais de bien comprendre le thème. 6 à 8 thèmes seront suffisants en plus d'autres informations que vous avez comprises en classe. il faut aussi lire un peu sur Albert Camus, le mouvement existentialiste, et Samuel Beckett. à ne pas oublier de préparer une petite introduction sans fautes d’orthographe, et une conclusion pertinente, vous pouvez chercher sur internet. alors notre copie, doit être hiérarchisée comme suit :

introduction___développement : oui-mais-en fin de compte____conclusion.

et voilà un sujet similaire qui peut vous aider :


voici un exemple des thèmes généraux :

le théâtre de l'absurde :
visant à la provocation au milieu du 20eme siècle, le théâtre de l'absurde prend son émergence en France autour des années 1940. ce type de théâtre est marqué par la philosophie existentialiste de l'après guerre et désigne des fonctions théâtrales dans lesquelles l'existence humaine n'a plus de sens dépourvue de toute croyance et de toute religiosité. devant l'incapacité de trouver une logique à l'existence, les personnages de ce théâtre sont le plus souvent marqués par l'impossibilité de communiquer ou par le silence. l'essai de Camus le mythe de Sisyphe pose les bases théoriques et philosophiques de ce mouvement.
l’œuvre de Beckett :
la renommée de Beckett est encore largement fondée sur le succès théâtral de En attendant Godot, elle a été mondialement et continuellement jouée. les metteurs en scènes tentent de retrouver son étrangeté ou de l’adapter aux situations contemporaines. l'idée d'espérer sans fin l'arrivée de quelques chose, d'un sauveur ou d'une révélation résonne des inquiétudes du temps.
En attendant Godot a bouleversé les protocoles d'écriture et de représentation, Beckett n'a pas accompagné ses écrits de commentaires ni de théories esthétiques. l’œuvre de Beckett est imprégnée par les désastres du 20eme siècle, elle a aussi accompagnée quelques révolutions esthétiques tel que le nouveau roman mais en effet elle échappe aux symboles et aux écoles. la singularité de Beckett tien notamment dans son bilinguisme, à cette expérience de la traduction qui l'amène à redoubler pour mieux défaire les certitudes du sens.
le personnage de Godot :
ce personnage attendu, retardé il ne vient jamais, écartant toute possibilité d'évolution dramatique. dans Godot en entend God, Beckett d'origines irlandaises parlant d'abord anglais donc Dieu. mais Beckett affirmait toujours qu'il n'avait pas la moindre idée de qui était Godot cependant Dieu il lui paraissait qu'il n'y a pas de preuve matérielle de son existence.
Beckett :
il traduit son œuvre en français, chaque pièce de Beckett est conçue autour d’une métaphore de la condition humaine et comme une partition musicales composée de sons, d'éclairages de déplacements de mots et de silence. à la fin de sa vie il écrit des textes ou l’espace entre la vie et la mort est de plus en plus réduit.
Beckett et l'absurde :
après l'événement qu'a vécu Beckett, après être poignardé sans raison, on a eu En attendant Godot. on pense que Godot représente une figure dégradée de Dieu. l'attente de Godot veut dire l'attente de la venue d'un Dieu indifférent aux destins et aux prières de Vladimir et Estragon.
parler pour ne rien dire :
dans En attendant Godot la parole a perdu son origine sacrée. les deux vagabonds parlent pour parler, pour meubler l'attente sans agir.
le coté humanitaire de En attendant Godot :
la pièce exprime toutes les inquiétudes de l'époque mais rien n'est prouvé ni imposé d'idéologie. c'est lié au contexte politique avec la fin de la seconde guerre mondiale. mais ce qui touche le lecteur avant tout c'est son humanité. il y a des sentiments comme l'amitié la solitude et la peur. mais aussi une notion  de destruction et de vide
l'action de la pièce :
sur le plan d'action, il ne se passe rien, cette pièce veut dire que tout ce que l'homme entreprend; quoi qu'il fasse il n'arrive à rien. elle parle de dégradation physiques et morales. le manque c'est le vide c'est l’espoir déçu en permanence, l'éternel recommencement : jamais les personnages arrivent à faire quelque chose.


bon courage les amis
avatar
flsh agadir
Directeur du forum
Directeur du forum

Messages : 254
Date d'inscription : 18/11/2014
Age : 26
Localisation : agadir

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum