Connexion

Récupérer mon mot de passe


Ibn Battuta, un voyageur hors du commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ibn Battuta, un voyageur hors du commun

Message par flsh agadir le Sam 9 Juil - 19:28

Au cours de son premier voyage, Ibn Battuta a voyagé à travers Alger, Tunis, l'Egypte, la Palestine et la Syrie à la Mecque. Après avoir visité l'Irak, Shiraz et la Mésopotamie il une fois de plus retourné pour effectuer le Hajj à la Mecque et y est resté pendant trois ans. Puis voyager à Jeddah il est allé au Yémen par la mer, a visité Aden etrégler voile pour Mombasa, Afrique de l'Est. Après avoir jusqu'à Kulwa il revint à Oman et répété pèlerinage à La Mecque en 1332 C.E. via Hormuz, Siraf, Bahreïn et Yamama. Par la suite, il partit dans le but d'aller en Inde, mais en arrivant Jeddah, il semble avoir changé d'avis (peut-être due à l'indisponibilité d'un navire à destination de l'Inde), et revisité au Caire, en Palestine et en Syrie, en arrivant par la suite à Aleya (Asie mineure) par mer et voyagé à travers l'Anatolie et Sinope. Il a ensuite traversé la mer Noire et après de longues pérégrinations il a atteint Constantinople à travers le sud de l'Ukraine.

A son retour, il a visité Khorassan par Khawarism (Khiva) et après avoir visité toutes les villes importantes telles que Boukhara, Balkh, Herat, Tus, Mashhad et Nishapur, il traversé les montagnes de l'Hindukush via 13.000 ft Khawak passe en Afghanistan et en passant par Ghani et Kaboul est entré en Inde. Après avoir visité Lahri (près de Karachi moderne), Sukkur, Multan, Sirsa et Hansi, il a atteint Delhi. Depuis plusieurs années, Ibn Battuta apprécié le patronage du Sultan Mohammad Tughlaq, et a ensuite été envoyé en tant que l'envoyé du Sultan à la Chine. En passant par l'Inde et Cental Malwa il a pris navire de Kambay pour Goa, et après avoir visité de nombreux ports florissants le long de la côte de Malabar, il a atteint les îles Maldives, à partir de laquelle il a traversé à Ceylan. Poursuivant son voyage, il a atterri sur le (Coromandal) côte Ma'bar et une fois de plus de revenir aux Maldives, il a finalement mis les voiles pour le Bengale et a visité Kamrup, Sylhet et Sonargaon (près de Dacca). Voile le long de la côte Arakan il est venu à Sumatra et plus tard a atterri à Canton via la Malaisie et le Cambodge. En Chine, il a voyagé vers le nord à Pékin par Hangchow. Revenant sur ses pas, il retourne à Calicut et en prenant navire est venu à Dhafari et Mascate, et passant par Paris (Iran), l'Irak, la Syrie, la Palestine et l'Egypte a fait son septième et dernier pèlerinage à La Mecque en Novembre 1348 CE et ensuite retourné à sa ville natale de Fès. Ses voyages ne se termine pas ici - plus tard, il a visité l'Espagne musulmane et les terres du Niger à travers le Sahara.
Les voyages et les références à l'expédition de la mer d'Ibn Battuta révèlent que les musulmans complètement dominé l'activité maritime de la mer Rouge, la mer d'Oman, l'océan Indien et les eaux chinoises. En outre, on voit que si les commerçants chrétiens étaient soumis à certaines restrictions, la plupart des négociations économiques ont été effectuées sur la base de l'égalité et le respect mutuel.

Ibn Battuta, un des voyageurs les plus remarquables de tous les temps, a visité la Chine soixante ans après Marco Polo et en fait parcouru 75.000 miles, beaucoup plus que Marco Polo. Pourtant, Battuta est jamais mentionné dans les livres de géographie utilisés dans les pays musulmans, et encore moins ceux de l'Ouest. La contribution d'Ibn Battuta à la géographie est sans aucun doute aussi grande que celle de tout géographe encore les comptes de ses voyages ne sont pas facilement accessibles, sauf pour le spécialiste. L'omission de la référence à la contribution dans les livres de géographie est pas un exemple isolé. Tous les grands Musiims si des historiens, des médecins, des astronomes, des scientifiques ou des chimistes subissent le même sort. On peut comprendre pourquoi ces grands musulmans sont ignorés par l'Occident. Mais l'indifférence des gouvernements musulmans est incompréhensible. Afin de lutter contre le complexe d'infériorité qui empoisonne la Oumma islamique, nous devons redécouvrir les contributions des musulmans dans des domaines tels que la science, la médecine, l'ingénierie, l'architecture et l'astronomie. Cela encouragera les jeunes musulmans contemporains à œuvrer dans ces domaines et ne pas penser que le succès majeur est hors de leur portée.

flsh agadir
Directeur du forum
Directeur du forum

Messages : 254
Date d'inscription : 18/11/2014
Age : 26
Localisation : agadir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ibn Battuta, un voyageur hors du commun

Message par SOSO2016 le Dim 10 Juil - 21:35

merci beaucoup pour l'article ibn batuta était vraiment un incontournable voyageur marocain

SOSO2016
nouveau
nouveau

Messages : 2
Date d'inscription : 10/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum