Connexion

Récupérer mon mot de passe


la chute de Charles X

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la chute de Charles X

Message par flsh agadir le Mar 27 Jan - 18:07

 
  Dans des conditions difficiles, Charles X va révéler son inconsistance et montrer son incapacité à poursuivre le compromis entre les deux France dont Louis xviii avait senti la nécessité. Dans un premier temps, il appelle au gouvernement un député de droite modéré, Martignac, habile, dévoué, dépourvu d’ambition personnelle et qui, comme jadis Decazes, prône la conciliation. Mais il ne dispose ni de la confiance du roi, qui n’approuve pas son esprit conciliant, ni de celle de la Chambre, où les ultras le trouvent trop libéral et les libéraux trop modéré. Contraint de louvoyer il mécontente tout le monde par des mesures contre l’influence excessive du clergé sur la société qui alarment les évêques   et les royalistes sans accepter d’aller aussi loin que le souhaitent les libéraux dans la libéralisation de la presse ou la réforme des conseils municipaux, d’arrondissement et départementaux. Contraint de retirer ce dernier projet, Martignac s’en trouve affaibli et Charles X le renvoie avec soulagement après le vote du budget, le 8 août 1829.

Le roi décide alors de nommer un ministère selon son cœur dans lequel entrent les plus extrémistes des ultras. Sous l’autorité du prince de Polignac, émigré notoire, entrent au gouvernement le comte de La Bourdonnaye qui symbolise la Terreur blanche et le général de Bourmont, ancien chouan qui a déserté sous les Cent-Jours. Constitué d’hommes sans expérience politique, le ministère est d’emblée impopulaire et l’opposition se déchaine contre lui. Le parti libéral trouve un symbole en La Fayette, témoin vivant de la révolution. A l’extrême-gauche se forme un parti républicain sous l’inspiration de l’avocat Armand Marrast, qui réunit surtout des étudiants. Plus dangereux pour le régime est le parti orléaniste qui, sous le parrainage de Talleyrand et du journal qu’il inspire, le National, créé par trois jeunes journalistes, Thiers, Mignet et Armand Carrel, fait la propagande du duc d’Orléans, cousin du roi, fils du régicide Philipe-Egalité, et qui a combattu dans les armées de la Révolution.

Or devant cette opposition qui gagne en puissance, le gouvernement a la maladresse d’entrer en conflit avec la Chambre. Le 2mars 1830, le roi prononce, à l’ouverture de la session, un discours menaçant à quoi répond une Adresse votée par 221 députés qui marque que le gouvernement n’a pas la confiance de la Chambre. Le roi ajourne celle-ci, puis la dissout le 16 mai. Les nouvelles élections en juillet ramènent une majorité d’opposants.

Refusant de s’incliner devant ce verdict, le roi prend l’initiative du coup d’Etat. Le 25 juillet, s’appuyant sur l’article 14 de la Charte, il signe quatre ordonnances. La première supprime la liberté de la presse et rétablit la censure ; la seconde dissout la Chambre que viennent de désigner les électeurs ; la troisième modifie le régime électoral en refusant désormais de prendre en compte la patente payée par les commerçants et les industriels dans le cens électoral ce qui revient à éliminer la bourgeoisie du nombre des électeurs ; enfin, la quatrième fixe au mois de septembre la date des nouvelles élections.

C’est de la bourgeoisie, menacée dans ses droits politiques, que vient la résistance. A l’appel de Thiers, les journalistes rédigent une protestation dénonçant la violation de la légalité et appelant à l’insurrection. Industriels et négociants ferment leurs ateliers, donnant ainsi congé à leurs employés dont beaucoup se joignent aux émeutes. A partir du 28 juillet des barricades sont dressées auxquelles participent ouvriers et jeunes bourgeois, tandis que les soldats de Marmont, appelés pour rétablir l’ordre s’enlisent dans les quartiers aux rues étroites du nord et de l’est de Paris. Le 29 au soir, Marmont qui a échoué dans sa mission, se replie sur Saint-Cloud où le roi est réfugié.                

avatar
flsh agadir
Directeur du forum
Directeur du forum

Messages : 254
Date d'inscription : 18/11/2014
Age : 26
Localisation : agadir

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum