Connexion

Récupérer mon mot de passe


la France et le féminisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la France et le féminisme

Message par flsh agadir le Mar 3 Fév - 22:28


L'histoire du féminisme commence lors de la période pré révolutionnaire de la fin du XVIII ème siècle sous l'influence notamment des philosophes des Lumières.

L'affirmation des droits naturels à suscité des revendications de femmes éclairées telles qu'Olympe De Gouges Celle ci proposa "la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne".

Durant les évènements révolutionnaires, des femmes de toutes conditions, participent activement aux mouvements révolutionnaires. Le tableau de Delacroix et sa Marianne illustre la femme révolutionnaire représentation allégorique de la nation.

Bien que profitant de cette première expression politique féminine peu d'hommes, au final, soutinrent les femmes dans leurs revendications. Condorcet fût une exception remarquable. Les formes de représentations politiques de femmes (groupements....) furent rapidement interdits. Les femmes n'eurent pas accès au droit de vote et à l'égalité en droit, elles furent pour autant victimes, comme n'importe quel citoyen, de la répression et de la Terreur. Ainsi, Olympe de Gouges fut guillotinée.

C'est surtout à partir du XIX ème siècle que les femmes engagent une démarche politique avec la volonté, notamment, d'aller vers l'égalité républicaine au travers de l'accès aux institutions (et particulièrement au moyen de revendications en matière de droit de vote et de suffrage réellement universel). L'accès à l'éducation et à des conditions sociales décentes pour les femmes veuves furent leur levier politique.

Les femmes s'organisent sous forme de clubs, d'associations de bienfaisance...

L'Empire, la Restauration et leur cortège de retour aux archaïsmes éteignirent les revendications politiques féminines. Même si la figure de la femme se battant pour la nation reste un symbole fort (les lavandières et cantinières sur les champs de bataille napoléoniens illustrent cette conception de la femme mère de la nation).

La Révolution de 1830 permit aux femmes de revenir à un féminisme militant. Ce sont surtout les milieux socialistes qui permirent un retour des aspirations des femmes à plus d'égalité. Proudhon et Saint Simon furent porteurs de ce renouveau. Les femmes profitèrent de la levée de la censure sur la presse pour s'exprimer largement (La femme libre, la Tribune des femmes, le conseiller des femmes...furent les premières publications féminines).

flsh agadir
Directeur du forum
Directeur du forum

Messages : 254
Date d'inscription : 18/11/2014
Age : 26
Localisation : agadir

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum